Depuis le début de l’aventure Dupal, je me rends régulièrement à l’atelier horloger avec qui je travaille. Que ce soit pour les designs, le contrôle qualité, ou la négociation par exemple. À chacune de mes visites, je croise toujours le chemin du chef de l’atelier. C’est un homme passionné et passionnant, qui ne s’arrête jamais de m’expliquer tout le processus de fabrication des montres. Et c’est avec un réel plaisir que je l’écoute et continue d’apprendre sur le monde de l’horlogerie.

Cela fait bientôt trois ans que je connais cet atelier. Autant vous dire qu’avec le temps, nous avons eu de beaux échanges. La langue n’est pas la seule barrière pour se comprendre, la culture en est une autre. Après 10ans en Chine, je sais comment communiquer au sens large avec eux. Et ils m’acceptent eux aussi avec ma culture et mes codes, qui restent visibles quoiqu’il arrive. Nous nous sommes donc mutuellement apprivoisés pour créer un rapport quasi amical. C’est bien ce qui me fascine : comprendre et communiquer avec une autre culture.

C’est donc naturellement qu’ils ont accepté de me donner quelques minutes de leur temps pour s’arrêter de travailler et discuter avec les employés lors de mes visites. Jusqu’à présent, je n’avais rien retranscrit à l’écrit. J’y suis donc retourner la semaine dernière pour vous en partager un morceau et prendre quelques photos.

 

Aujourd’hui je vous présente Jiaojie.

Jiaojie est une femme de 40ans, avec un sourire jusqu’aux oreilles et des yeux qui pétillent. La première fois que je suis venue dans l’atelier, je l’ai remarqué tout de suite. C’est une personne solaire qui attire l’œil.

Elle est originaire du Hunan, une province du Sud de la Chine. Connue pour ses piliers de grès magnifiques, dans la région de Wulingyuan.

Elle travaille depuis 4 ans dans cet atelier.  

Je n’ai pas osé prendre trop de son temps, je suis donc allée à l’essentiel. Enfin surtout à ce qui m’intéresse le plus dans la sphère privée :

 

« Qu’est-ce que vous faites lors de votre temps libre pour décompresser, pour vous recharger ? »

 

Jiaojie est à 9000km de vous, ne parle pas la même langue et n’a définitivement pas les mêmes codes qu’en Occident. Pourtant, ce qu’elle aime par-dessus tout et pratique le plus clair de son temps le weekend, c’est danser. C’est fou comme c’est simple, commun et pourtant si beau de pouvoir imaginer qu’une des personnes qui fabrique vos montres, est une femme pleine de vie qui aime danser !

--

Chaque histoire de vie est importante et singulière. Aujourd’hui je vous partage celle de personnes qui se trouvent dans les coulisses de Dupal, les personnes les plus importantes pour Dupal à mes yeux.